Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

COMMANDE du livre

 

 

couv photograffies- V1

 

eBook

 

Le Collectif des 12 Singes (blog, page fb) a lancé officiellement son 4è livre autoédité "Photograffi(ti)es d'Expressions Murales : Pierres Philosophales (Volume 1)" (aussi consultable en eBook, communiqué de presse pdf ici) à l'occasion des 5 ans de notre coopérative rédactionnelle (pour COMMANDER A PAS CHER, c'est par là)

 

  
eGalerie pour avoir du street-Art chez soi

21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 19:32

 

trop d'étrangers dans le monde

 

 

 

 

 

À ceux qui pensent qu’il y a trop d’étrangers dans le monde 1,

 

1 : citation de Coluche

 

 

 

 

 

 

 

n'ayez plus peur de vos frères ouvrez votre coeur enfants

 

 

 

 

 

 

 

 

nous disons « N’ayez plus peur de vos frères, ouvrez votre coeur, enfants de la Terre »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

raciste homme qui se trompe de colère

car si vous réfléchissez bien, vous verrez qu’un raciste est un Homme qui se trompe de colère… 2

 

 

2 : citation de Léopold Sédar Senghor, poète et homme politique sénégalais (1906, 2001) qui fut le premier président du Sénégal (1960- 80) et fut aussi le premier Africain à siéger à l’Académie française. Il a également été ministre en France avant l’indépendance de son pays. Sa poésie est construite sur l’espoir de créer une Civilisation de l’Universel, fédérant les traditions par-delà leurs différences

Partager cet article

Repost 0
Published by Photograffeurs de Pierres Philosophales - dans Politique - Société
commenter cet article

commentaires

spud bud 27/04/2011 13:56



ou de peur..


que l'on dirige sur la mauvaise personne, la matérialisant sur un objet que l'on pense, croit coupable de tout


au final, ce qui nous fait peur est trop immatériel, irrationnel, 'l'Autre', la 'fin' ? 'l'amour'? l'insécurité permanente de perdre son taf...le chômage grandit, instrumentalisé, (o)utilisé afin
d'agiter nos fantômes ..précarisez le travail, vous formerez des nationalismes, des fondamentalismes, des communautarismes, de la misère de la pauvreté de l'exclusion..


mais au final, nous sommes toujours soit victimes, soit bourreaux..